Lors de la création de sites, on me pose assez régulièrement les mêmes questions concernant le choix de mots-clés à effectuer pour le référencement :
– quels mots-clés choisir ?
– combien en faut-il pour être efficace ?
– on m’a dit d’utiliser des balises META…
– comment les placer sur le site pour arriver en 1ère position sur Google ?

Laissez-moi vous répondre en quelques lignes…

La chimère des listes de mots-clés

Pour vous faire gagner du temps, je commencerais par tordre le cou à l’idée encore répandue que pour référencer un site il suffirait de renseigner des listes de mots-clés dans des balises sémantiques et d’appuyer sur le bouton d’un outil miraculeux pour le soumettre aux moteurs de recherche. Même si ces techniques & outils de soumission ont pu exister par le passé ; ils n’ont que trop rarement fourni de bons résultats. Le plus souvent parceque les mots clés sont compilés sans aucune analyse et qu’ils se retrouvent hors de leur contexte (parfois tout simplement parceque récoltés sur un ou plusieurs sites concurrents…).

La balise « META keywords » est parfaitement inutile.

Plus aucun moteur de recherche n’utilise le contenu de la balise META keywords pour indéxer des sites Internet.
Il est donc parfaitement inutile de passer du temps à compléter ce bloc HTML dans votre éditeur de pages web.

Malgré cela, bon nombre de webmasters ou même d’outils de référencement peuvent encore vous recommander de mettre en place ces balises « mots-clés » sur votre site… Mais vous devez savoir que c’est parfaitement inutile puisque que très peu de moteurs de recherche n’en tiennent compte.

Que dit Google ?

Petit retour en arrière. En septembre 2009, et par la voix de son porte parole Matt Cutts, Google avait annoncé officiellement ce qui était déjà en place dans leur algorithme d’indexation depuis un bon moment :

«Google n’utilise pas les tags META keywords dans le classement des sites Internet».

Voir la vidéo de Matt Cutts (en anglais, sous-titrée en français) :

Est-ce que Yahoo! et Bing utilisent encore les « META keywords » ?

La réponse est clairement NON !
En octobre 2009, soit quelques jours seulement après la publication de la vidéo de Matt Cuts, Yahoo! annonçait officiellement lors de la conférence SMX East qu’ils n’utiliseraient plus la balise META Keywords.
Également en octobre 2009,  Duane Forrester qui est Sr. Product Manager pour le moteur de recherche Bing de Microsoft annonçait la mort de la balise META keyword pour le référencement :

« Today, it’s pretty clear the meta keyword tag is dead in terms of SEO value. Sure »
Aujourd’hui il est parfaitement clair que la balise Meta Keyword est morte en termes de référencement naturel

Mais que faire pour référencer un site avec des mots clés ?

Certes la balise META keywords ne vous aidera plus pour le référencement de votre site.

Mais tout n’est pas perdu, il reste encore de nombreux moyens à notre disposition pour référencer un site à partir de mots clés.
Voici quelques pistes…

 

Les META keywords sont morts, vive la « META description » !

Depuis 2009, les techniques de référencement ont bien évoluées.  Les algorithmes d’indexation de Google et d’autres moteurs de recherche sont en constante évolution.  Alors réussir à positionner un site en bonne place dans les résultats de recherche nécessite de travailler avec maitrise et méthodologie. En clair, c’est un métier, cela ne s’improvise pas…
Il faut véritablement faire appel à un spécialiste pour ne pas faire de bêtises.

 

Toutefois, à défaut de balise META keywords, les experts du domaines vont nécessairement vous parler de  la META description.
Cette balise qui existe depuis aussi longtemps que les META keywords sert à décrire le contenu de vos pages web.
Les moteurs de recherches (Google en tête) l’utiliseront pour indexer votre site.

Mais attention, il ne suffit pas d’aligner une liste de mots choisis dans la description pour arriver dans les premières pages des résultats de recherche. Ce que vous devez écrire dans la META description doit être intéressant et en cohérence avec le contenu de la page.
Et au final, c’est toujours l’algorithme du moteur de recherche qui décidera d’en tenir compte (ou de ne pas en tenir compte !) dans son indexation.

Pensez également aux autres balises sémantiques : titre de page, titres de paragraphes, ancres…

 

Optimisez les contenus

Pour être performant, le référencement ne doit pas uniquement se baser sur des mots clés ; le contenu de vos articles/publications doit être significatif et suffisamment intéressant pour attirer les internautes.

Pensez aux réseaux sociaux

Être présent et bien positionné avec quelques mots-clés sur les moteurs de recherche ne suffit plus !
Aujourd’hui pour obtenir un bon référencement naturel, il ne faut surtout pas négliger l’importance et la puissance de réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, Instagram, Pinterest…

Pour toucher leurs communautés vous devrez :
– mettre en place des stratégies et des techniques de SMO (Social Media Optimization),
– favoriser le recrutement et l’engagement car vos « fans » seront les futurs ambassadeurs de votre marque.
Vous pourriez par exemple faire appel à un community manager pour qu’il développe et entretienne votre visibilité/notoriété.
L’objectif est d’engager, de convertir et de fidéliser un maximum de visiteurs/consommateurs.
Vos fans seront autant de voix pour faire connaitre votre offre.

Conclusion

Ce qui fait qu’un référencement est efficace aujourd’hui n’a presque plus rien à voir avec le choix judicieux d’un échantillon de mots clés que l’on va soumettre à quelques moteurs de recherche par le biais d’une balise META.
Référencer un site, c’est mettre en place une stratégie SEO-SEM-SMO, une politique éditoriale et des outils de contrôle et de suivi… Référencer c’est travailler avec des contenus riches (textes, visuels, podcasts, vidéos…) agir au quotidien sur des canaux de diffusion multiples et variés (moteurs de recherches, annuaires, réseaux sociaux…)
Ceux qui réussissent à être en première position, le sont rarement par hasard !
C’est le fruit d’un travail long et minutieux le plus souvent soutenu par l’accompagnement d’un professionnel du webmarketing marketing digital.

Partagez cet article ou réagissez en laissant un commentaire :

Gérant de Tildigital, consultant spécialiste en marketing digital et en projets CRM.
Plus de 15 ans en conseil et en stratégie web. Accompagnement de grandes entreprises et de PME dans leurs stratégies relationnelles et leur développement digital.
Collaboration dans plusieurs agences en tant que directeur de projets et consultant.
Intervention dans les secteurs : luxe, finance, media, télévision, loisir, santé, tourisme, BTP…
Formateur et professeur associé pour de grandes écoles et écoles de commerce.